« Il n’y a donc pas de question sans document. (…) Il n’y a pas davantage de document sans question »*


Le Guide des archives historiques à Genève se présente comme un portail commenté des ressources archivistiques à la disposition des historiens travaillant à Genève. Des archives publiques aux nombreux centres privés, des documents consacrés à l’histoire de la cité aux archives des organisations internationales, Genève offre une grande diversité et une véritable richesse aux historiens, aux apprentis historiens et à toute personne s’intéressant à l’histoire.

Nous avons recensé près d’une quarantaine de lieux d’archives organisés sous la forme de centres. Il existe évidemment un nombre bien plus important de « lieux d’archives » à Genève, mais ceux-ci ne sont pas institutionnalisés. Une entreprise, une famille peut très bien ouvrir ses archives aux chercheurs intéressés qui en font la demande, sans pour autant être considérées comme des centres d’archives, ceci impliquant l’engagement d’un archiviste professionnel sur la longue durée. En outre, nous avons traité les archives communales (en dehors de celles de la ville de Genève) en un seul bloc puisque la majorité des communes n’emploie pas d’archiviste.

Nous avons privilégié des descriptifs relativement brefs – sans pour autant négliger, dans la mesure du possible, des informations sur l’utilisation des fonds par les historiens – afin que les lecteurs disposent rapidement d’une vision d’ensemble de chaque centre. Ce guide n’a du reste pas pour vocation de remplacer les présentations fort complètes de chaque centre d’archives figurant sur leurs sites internet respectifs. Nous y renvoyons d’ailleurs systématiquement dans les « informations pratiques » sous le nom de l’institution. En outre, rien ne peut remplacer une discussion avec un archiviste pour se rendre compte des richesses, parfois encore inexploitées, des fonds d’archives dont il a la garde.

Nous espérons que ce guide, aisément accessible, saura combler un besoin manifeste, notamment exprimé par les étudiants de l’Université, et permettra d’orienter les chercheurs dans le dédale des archives genevoises. Des mises à jour et des compléments d’informations (notamment sur l’état des fonds et de la recherche) seront régulièrement insérés afin que son contenu demeure le plus fiable possible.

*Antoine Prost, Douze leçons sur l’histoire, Paris, Seuil, 1996, p. 80-81.

Photographie: Bise glaciale à Genève – Parc Mon Repos, carte postale à Mlle Caroline Jacquet, 12 août 1905, collection privée.

    Première mise en ligne du site: septembre 2011. Dernière mise à jour du site: 16 février 2015.

Les commentaires sont fermés.