Institut de hautes études internationales et du développement (IHEID)

L’Institut de hautes études internationales et du développement (IHEID) est un établissement de recherche et d’enseignement supérieur spécialisé dans l’étude des affaires mondiales.
L’histoire de l’Institut de hautes études internationales (HEI) remonte à 1927, à l’époque de la Société des Nations, quand il fut la première institution au monde entièrement consacrée à l’étude des affaires internationales. En 1961 naquit l’Institut universitaire d’études du développement (IUED), une institution pionnière dans son domaine. En 2008, les deux instituts se sont réunis sous un même toit, combinant ainsi de manière originale relations internationales et questions de développement.

Plusieurs fonds d’archives sont déposés à l’IHEID:
• Les fonds issus de l’IUED (1961-2007) contiennent les archives administratives et les projets de coopération notamment avec l’Afrique.
• Les fonds provenant de HEI (1927-2007) sont de nature administrative, académique et patrimoniale.
Par ailleurs, l’IHEID conserve des fonds d’archives spécifiques:
• Le fonds « Archives historiques – Cotations boursières mondiales, 1840-2000 » constitué de plusieurs collections de listes de cotations boursières de près de 90 places financières. Ces collections font l’objet d’un inventaire détaillé et d’un répertoire méthodique. Un plan de numérisation d’envergure est prévu pour 2014. Plus d’information.
• Le fonds « Afghanistan » est composé d’une collection réunie par les ethnologues Pierre Centlivres (ancien directeur de l’Institut d’ethnologie de l’Université de Neuchâtel) et Micheline Centlivres-Demont, spécialistes de l’Afghanistan ayant fait de nombreux séjours entre 1966 et 2005. Ce fonds comprend un grand nombre de périodiques, de coupures de presse et des documents issus de la littérature grise. Plus d’information.
• Le fonds « Indochine » est constitué des documents collationnés par Alexandre Casella, correspondant de guerre pour le Vietnam. Plus d’information.
• Le fonds “International Council of Human Rights Policy (1994-2012)”. Entre 1998 et 2012, l’ICHRP a entrepris trente-cinq grands projets de recherches qui ont abordé diverses questions de politique des droits de l’homme. Ce fonds est composé de leurs publications et de leurs archives complètes composées aussi bien de documents physiques que numériques. Plus d’information.
• Le fonds « Souvarine » constitué d’articles de presse, d’une correspondance et d’une collection d’ouvrages ayant appartenu à Boris Souvarine (1895- 1984). Ce fonds n’est pas inventorié.
• La collection des publications officielles de la Direction du développement et de la coopération (DDC) du Département fédéral des affaires étrangères. Plus d’information.

Volume :
Fonds HEI, IUED, IHEID : 2-2.5 kilomètres linéaires
Cotations boursières : 700 mètres linéaires
Fonds Afghanistan : 17 mètres linéaires
Fonds Indochine : 31 mètres linéaires
Fonds Souvarine : 23 mètres linéaires

Période : de 1927 à nos jours.

Inventaires :
Fonds IUHEI, IUED, IHEID : sur demande
Cotations boursières : sur demande
Fonds Afghanistan : inventaire
Fonds Indochine : inventaire
Fonds ICHRP : inventaire

Informations pratiques :
Institut de hautes études internationales et du développement (The Graduate Institute – Geneva)
Bibliothèque
Case Postale 76
2, ch. Eugène-Rigot
1211 Genève 21
Tél +41 22 908 58 88

Directeur de la bibliothèque : Yves Corpataux (yves.corpataux@graduateinstitute.ch)
Archiviste : Isabelle Cramer (isabelle.cramer@graduateinstitute.ch)
Archiviste : Marie Caillot, chef de projet «Archives historiques – Cotations boursières mondiales, 1840-2000» (marie.caillot@graduateinstitute.ch)

Horaires : du lundi au vendredi de 10h à 18h. Pour consulter des archives, il est nécessaire de prendre contact avec l’archiviste au préalable.

Les commentaires sont fermés.